voyage sans frais bancaires

Exploiter les offres des banques traditionnelles et des banques en ligne pour voyager sans frais bancaires

Pour vos déplacements intra ou hors zone euro, les banques traditionnelles offrent quelques pistes intéressantes pour voyager sans frais bancaires. Après s’être bien renseigné sur les modalités de transaction du pays de votre destination, il convient de privilégier les banques ayant des partenaires ou des filiales qui se répartissent au niveau international. Par exemple, HSBC dispose d’un réseau très étendu dans le monde, ce qui vous permet d’effectuer des paiements par carte ou des retraits d’espèces aux mêmes conditions qu’en France.

Du côté de la banque en ligne, les enseignes telles que Boursorama, ING Direct, Hello Bank ou Fortuneo suscitent l’engouement des clients avec leurs packs audacieux. En effet, elles proposent des cartes et des frais de gestion de compte quasiment gratuits pour toutes les opérations effectuées dans la zone euro (2% pour les autres pays européens). Étant donné que les banques en ligne n’ont pas d’agences physiques, leurs coûts de fonctionnement sont considérablement réduits, ce qui fait de ces plateformes numériques les banques idéales pour voyager. En plus, Boursorama se démarque dans le lot avec son bonus de 80 euros pour toutes les ouvertures de comptes avant le 5 septembre !

Opter pour les banques mobiles afin de voyager sans frais bancaires dans les quatre coins du monde

Les banques mobiles ou banques 3.0 n’ont fait leur apparition que très récemment sur le marché, mais s’adaptent parfaitement aux besoins de ceux ou celles qui souhaitent voyager sans frais bancaires n’importe où sur la planète. Évidemment, tout se passe sur Internet. L’un des acteurs les plus plébiscités dans ce secteur est le Compte Nickel qui permet d’ouvrir un compte en 5 minutes chez le buraliste avec 20 euros de frais annuels (1 euro de frais pour les paiements et 2 euros pour les retraits dans le monde). Pour ce qui est de N26, c’est une banque mobile allemande très prisée par les internautes. Son offre est constituée de deux cartes :

  • La MasterCard N26 dont les paiements sont gratuits à condition d’en effectuer au moins 9 par trimestre (cette condition ne s’applique pas aux personnes qui ont moins de 26 ans). Cette carte permet d’effectuer des retraits à frais réduits (environ 1,7% du montant retiré).
  • La MasterCard N26 Black est une carte de retrait à petit prix (5,9 euros par mois) dont la durée minimale d’engagement est de 12 mois. Grâce à cette carte, les 5 premiers retraits sont gratuits et la suite ne vous coûtera que 2 euros par retrait.

Enfin, la banque mobile Revolut est plus ou moins assimilée à un portefeuille électronique, car sa carte peut se recharger par virement bancaire ou via une autre carte bancaire. Aussi, avec la carte Revolut Standard, il est possible de voyager sans frais partout dans le monde (hormis ceux prélevés par la banque locale où vous avez fait le retrait). Cependant, Revolut a récemment réduit son plafond de retrait sans frais à 200 euros par mois.

Comment font les banques pour vous permettre de voyager sans frais bancaires ?

Même si ces établissements de crédit vous offrent l’opportunité de voyager sans frais bancaires, ils disposent d’une bonne stratégie pour ne pas sortir perdants. Une de ces techniques les plus efficaces consiste à récupérer les commissions créées par toutes les transactions effectuées au cours de votre voyage. Il faut avouer que c’est un créneau très lucratif étant donné que le monde du paiement scriptural bat son plein actuellement. De ce fait, pour réduire au maximum les frais bancaires lors de votre voyage, le mieux serait d’utiliser plusieurs cartes pour tirer profit des réductions promotionnelles lancées par différentes enseignes. Pour cela, il suffit de lier ces cartes avec vos comptes principaux par virement au fur et à mesure que les gratuités des offres apparaissent. Autrement dit, il faut privilégier l’utilisation d’une carte Visa ou d’une MasterCard pour sécuriser votre argent tout en réalisant une économie.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *