route des châteaux Cathares

La route des châteaux Cathares

Aujourd’hui nous accueillons le récit de voyage de plusieurs amis partis à l’aventure sur la route des châteaux Cathares dans le sud de la France.

C’est notre premier voyage depuis que l’on a quitté le BTS, Stéphane, David et moi ne nous sommes pas revus depuis 1 ans (la fin du BTS), pour Christophe on a fêté ses 20 ans l’année dernière et on s’est revus dans le courant de l’année. Je reçois ma 206 1 jour avant de partir, j’installe l’autoradio mais je n’ai pas la radio il me manque la fiche pour l’antenne, ce n’est pas grave on aura tellement de choses à se raconter que la radio ne sera pas très utile.

Aucune nouvelle de Steph de tout le mois de juillet, 2 semaines avant le départ je reçois une carte postale d’Angleterre de Steph disant qu’il bosse à ramasser les fraises !!! Et qu’il sera présent pour le départ du voyage. Effectivement 2 jours avant de partir Steph me téléphone comme quoi il va falloir le prendre à la gare de Bordeaux car lui arrivera de Paris. Entre-temps, Christophe doit venir aussi, 1 semaine avant de partir il se désiste car il embauche à la mairie de Mauvezin la même semaine !!! Bon -1 pour le voyage et Stéphane qui joue à cache-cache en Angleterre !!

Le 28 au soir Steph arrive à la gare de Bx avec ses affaires, son père est là pour faire le transfert de bagages et moi je prends Steph, direction Saint Martial !!!! On s’arrange avec Christophe pour s’arrêter manger le lendemain chez ses parents à Auch (1ere visite à Auch de Steph) et on doit prendre David à la gare de Toulouse.

Bordeaux, Auch, Toulouse, Foix

On part le matin et on arrive vers 12h00 à Auch chez Christophe, le repas dure plus longtemps que prévu, Steph blase Gilbert (Star : il travaille à mi-temps, il travaille 12h00 par jour !!!) on part de Auch avec 2h00 de retard vers Toulouse, la famille Faubec nous invitent pour le retour du voyage On trouve la gare de Toulouse assez facilement et on trouve David devant le parvis de la gare, on explique notre retard à cause de bouchons monstres sur le périphérique toulousain et David nous croit à moitié. David remarque ma plaque d’immatriculation (belge, car j’ai fait venir la voiture de Belgique) provisoire et tout le long du voyage il nous fait passer pour des agents de la DST ou des Services Généraux. Depuis Toulouse direction Foix avec la 206. On trouve un petit camping à l’entrée de Foix et on s’installe, on passe avec David une nuit pas terrible niveau confort (pas de coussin ni de matelas).

Le trajet d’aujourd’hui : Foix, Monségur

Au matin on décide d’acheter un petit coussin chacun et 1 ballon (le fameux ballon « Star Wars ») Nous avons emmené la glacière donc achat de pains de glace tous les jours, on avait emmené du beurre qui va vite fondre et devenir inutilisable. On achète aussi 2 raquettes de ping-pong au cas où. On se balade dans le centre-ville de Foix sans pouvoir visiter le château étant fermé. On part pour le château de Monségur, on arrive au site.

J’oublie de photographier le panneau au parking indiquant interdit de faire du feu et plus loin la stèle où des cathares ont été brûlés. La monté est très rude la 1ere partie est à l’ombre, David aperçoit un énorme lézard vert sur un rocher. On croise un groupe de personnes qui descend avec un chien, au moment de me croiser ce dernier commence à me renifler les parties !! Steph dit au proprio : « ha il veut sentir les mâles » le proprio lui répond : « mais c’est un mâle ! » Steph : « mais l’un n’empêche pas l’autre !! Il est peut-être homo !! » le proprio est cloué et nous aussi. La visite du château est assez rapide, ainsi que la descente.

On visite le musée de Monségur et Stéphane prend l’accent belge dans le musée et parle à haute voix !

Le trajet d’aujourd’hui : Andorre, Font-Romeu, Mont Louis

On part pour Andorre, montée du pas de la case magnifique, David veut voir des disquaires pour trouver des cd rares et pas chers. On s’arrête à une petite aire de repos où les maigres arbres font un peu d’ombre. On repasse la frontière à Bourg-Madame et on se fait arrêter par la douane qui vérifie notre cendrier et mon opinel voir si il n’y a pas de traces de résine de cannabis, on a la quinte contre eux car ils arrêtaient tous les jeunes en voiture. On passe Font Romeu et son four solaire et on s’arrête à Mt Louis par hasard et on visite cette forteresse Vauban (camps militaire)

On prend un camping pas loin.

Le trajet d’aujourd’hui : Collioure, St Cyprien, Laroque des Albères

On décide de se faire journée plage, on part pour Collioure et on est pris dans des bouchons monstres à l’entrée du village, on part par la 1ere route que l’on trouve et on monte à travers les vignes en terrasse vers la tour Madeloc,

En chemin il y a des opuntias dans les vignes et j’en récupère 2 raquettes. on décide d’aller à la plage sur un autre village on longe la côte et on s’arrête à St Cyprien on se gare sur l’avenue donnant sur la plage avec des palmiers et lauriers roses majestueux, on passe toute l’aprèm à la plage en s’amusant comme des fous avec le ballon Star Wars, beaucoup de monde sur la plage, je veux aller aux wc publics sur la plage car je n’y tiens plus et l’intérieur des WC est abominable j’ai les claquettes qui s’enfoncent dans de la boue mi-sable mi-merde… Je repars à la plage pour tout laver.

On quitte la plage et on s’achète des glaces (3 boites de 1l) que l’on a mangé en 5s sur une aire à l’ombre, chaleur très forte. on va au camping de Laroque des Albères sur conseil de David, la réceptionniste nous dit pas de problème et dit à son collègue de nous donner la parcelle « qx » on ne comprend pas, passons … on monte sur le mini tracteur du réceptionniste et Steph aperçoit à la salle commune une affiche « ce soir : soirée carnaval » et il dit au conducteur : « c’est de la chance j’ai emmené mon costume de nudiste !! » le conducteur ns donne ce fameux emplacement on s’installe, il fait une chaleur étouffante, on ne peut pas approcher la voiture. On s’aperçois que la parcelle est en plein le chemin qui mène aux douches tout le monde passe entre nos tentes et comble la fosse septique est juste sous l’emplacement une infection toute la nuit avec la chaleur une horreur, Steph décide à 1h00 du mat de déplacer sa tente car il n’y tient plus il défait et remonte sa tente devant les voisins médusés en pleine nuit.

Le trajet d’aujourd’hui : Cucugnan, Queribus

On part du camping avec un très mauvais souvenir de ce camping en se disant que c’était bien la peine d’avoir un aussi beau camping si tu n’es pas capable d’accueillir les gens. On passe par Perpignan, Rivesaltes et son vignoble de vignes basses et direction l’intérieur du pays. On arrive au château de Queribus,

On s’arrête au village de Cucugnan visiter le village, l’église (pour voir le curé) et on mange à l’entrée du village à proximité d’un champ d’amandiers j’en récupère un sac entier. On écoute Coluche en boucle dans la voiture ainsi que la variété des années 80. On se trouve un petit camping municipal dans la vallée qui nous convient parfaitement et on le compare avec celui de Laroque. On prépare le repas, un saladier entier de nouilles pour 3 façons de se caler un bon tamponas,

Le trajet d’aujourd’hui : Peyrepertuse

On visite le château de Peyrepertuse, impressionnant château sur la crête de la montagne,

Au parking Steph aperçoit un type tout en haut du château au bord du ravin (dans le cercle rouge !!) et Steph commence à alerter tout le monde et s’écrie : « regardez !! Il va sauter, ça va lui gâcher sa fin de journée !! » on est tous désolé. La montée est rude mais à l’ombre des buis,

On arrive à la phase terminale de l’ascension et le sol est recouvert de grosses dalles, Steph dit à David de ne pas marcher sur les cailloux il va les casser.

le trajet d’aujourd’hui : Carcassonne

On part vers Carcassonne, on traverse le massif forestier des Corbières, cette route nous semble interminable, juste avant d’arriver à Carcassonne on s’arrête à un village où David reconnaît quelqu’un qui passe. On arrive à Carcassonne on s’installe au camping de la Cité, ensuite on va à la gare de Carcassonne pour prendre le billet de train Auch-Lezignan pour David. On visite la cité où il y a un monde fou, on revient au camping à pied pour se doucher et se préparer à aller au resto dans la cité, on repart donc vers la cité et juste avant d’entrer dedans je m’aperçois que je n’ai pas les clés de la voiture sur moi !!! Je revérifie mes poches et je commence à paniquer limite à pleurer (je viens juste d’avoir la voiture), je demande aux autres s’ils ne l’on pas dans leurs poches ?

Non je commence à rebrousser chemin et moment de panique terrible !!! Et je me rends compte qu’elles sont dans ma poche de chemise !!! Ouf nous prenons donc un petit resto et nous nous installons à la terrasse, Steph recommence à faire le pitre à table, il s’amuse à faire des soutien-gorge avec sa serviette alors que les serveuses sont là, le repas se passe bien et on parle de tout et de rien et de Fob que Steph compare à un tsunami et on décide de téléphoner à Fob pour le lendemain à une cabine à proximité, fou rire au téléphone Steph appelle Christophe le tsunami.

Le trajet d’aujourd’hui : Carcassonne, Toulouse, Auch

On part de Carcassonne et on rentre vers Auch la famille Faubec nous attend au grand complet, on fait le repas à Roquelaure chez la tente à Fob, un repas gigantesque (tourin blanchi exigé par Fob) David et moi étions callé et Steph continuait a manger. On passe la nuit chez les parents à Fob retourner le lendemain à Bordeaux.

C’est la fin de notre périple.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.